Devenir financièrement autonome est un sujet largement abordé dans de nombreux blogs et ouvrages que vous pouvez découvrir sur la toile. L'indépendance financière correspond à un moment de votre vie où vos revenus passifs (nous y reviendrons) dépassent vos dépenses mensuelles, vous permettant ainsi de cesser de travailler.

Le nombre de définitions, de théories et de méthodes diverses et variées pour atteindre l'autonomie financière est assez conséquent, ce qui peut prêter à confusion. J'ai atteint cet objectif au milieu de l'année dernière et c'est ce qui a motivé mon désir de partager la démarche que j'ai mise en pratique pour devenir financièrement indépendant.

Dans cet article, je vous donnerai ma propre définition du concept d'indépendance financière, je vous parlerai des calculs que vous devrez impérativement effectuer et de la façon d'élaborer un programme pour y parvenir. Pour finir, je vous expliquerai pourquoi la poursuite de l'indépendance financière n'est que le début de l'aventure. Plongez au cœur du sujet !

Qu'est-ce que l'indépendance financière ?

Voici d'abord une définition de la notion d'indépendance financière. Pour se faire une idée d'une définition admise de façon générale, prenons celle proposée par Wikipédia (en langue anglaise) :

« Le concept d'indépendance financière est généralement utilisé pour décrire une situation où l'on possède une richesse personnelle suffisante pour vivre, sans devoir travailler activement pour subvenir à ses besoins fondamentaux. »

Cette définition est correcte, mais il est nécessaire d'y apporter quelques précisions : qu'entend-on par « richesse » et par « besoins fondamentaux » ?

Qu'entend-on par la notion de richesse ? Pour moi, la richesse fait référence aux revenus passifs réels. Réels, car il s'agit de revenus passifs obtenus à partir d'actifs que vous ne gérez pas de manière active. Nombreux sont ceux qui dégagent des revenus en ligne, en vendant des livres numériques (eBooks) par exemple, en considérant qu'il s'agit de revenus passifs. Croyez-moi, ce ne sont pas des revenus passifs. Sans une gestion marketing et commerciale adéquate ainsi qu'une plateforme de vente efficace, ce genre de revenus viendrait à s'essouffler au bout d'un certain temps.

Pour décrire ce que je considère comme revenus passifs, je m'appuierai une nouvelle fois sur une définition de Wikipedia :

  • tous types de revenus immobiliers ;
  • revenus tirés d'une activité qui ne requiert aucune implication directe de la part du propriétaire ou du commerçant.
  • loyers provenant de biens immobiliers
  • intérêts d'un compte bancaire
  • redevances découlant de la publication d’un livre, en vertu d’une licence de brevet ou toute autre forme de propriété intellectuelle telle qu’un logiciel informatique
  • bénéfices provenant de publicité sur des sites Internet 
  • produits des dividendes et des intérêts liés à la détention de titres, tels que les actions et les obligations

S'ajouteront à cette liste les revenus tirés de programmes d'affiliation à partir d'un site Internet, c'est pourquoi je considère mes sites Internet participant au programme d'affiliation Amazon comme des investissements plutôt qu'une activité.

Intéressons-nous maintenant à ce que l'on appelle les « besoins fondamentaux ». De toute évidence, il s'agit de l'aspect le plus complexe à définir. En effet, mes dépenses de base sont certainement différentes des vôtres et vos propres dépenses de base ont de grandes chances d'évoluer d'ici 10 ans.

Pour simplifier la chose, en parlant de besoins fondamentaux, j'évoquerai tout au long de cet article vos dépenses mensuelles actuelles. En fait, si vos revenus passifs sont supérieurs au montant nécessaire à la satisfaction de vos besoins fondamentaux, vous pouvez vous considérer comme financièrement indépendant. Aussi, vous comprenez maintenant pourquoi je vous expliquais en introduction que l'obtention de ce statut ne constituait qu'une première étape et non une fin en soi, car vous aspirez probablement à atteindre de plus hauts sommets.

Définir votre objectif de revenu mensuel (TMI)

Maintenant que nous avons clarifié le concept d'indépendance financière, nous allons élaborer un processus qui permettra de l'atteindre. En premier lieu, définissez le montant des revenus nécessaire à la couverture de l'ensemble de vos dépenses. On appelle ce montant l'objectif de revenu mensuel (TMI en anglais).

Pour le déterminer, vous devez d'abord dresser une liste de toutes vos dépenses mensuelles. Celle-ci doit comprendre :

  • le loyer ;
  • les charges (gaz, eau, électricité, internet, etc.) ;
  • les moyens de transport que vous utilisez (métro, taxi, carburant et réparations, etc.) ;
  • les dépenses vestimentaires ;
  • les dépenses liées aux activités de loisir ;
  • les voyages que vous faites (je vous conseille de faire un calcul à l'année que vous diviserez par 12).

Aucune dépense ne doit être mise de côté. Ici, le but n'est pas d'éliminer des dépenses, mais d'en dresser la liste. Ajoutez 10 % au chiffre obtenu. Ces 10 % supplémentaires permettent de s'assurer que notre TMI suffit à couvrir les dépenses dans le cas où elles varieraient légèrement.

Il vous faudra aussi tenir compte de vos impôts. Dans la plupart des pays, le montant de vos impôts dépendra des revenus que vous générez, y compris ceux qui proviennent de sources passives. Admettons que vous soyez imposé à 30 % en moyenne. Vous devez diviser le montant obtenu précédemment par 1-0,3 = 0,7 pour obtenir cette fois-ci votre objectif de revenu mensuel incluant les impôts.

Félicitations, vous avez désormais connaissance de votre TMI, soit le montant des revenus mensuels à atteindre ou dépasser pour devenir financièrement indépendant.

Comment investir votre argent ?

La majorité des ouvrages ou des articles consacrés à l'indépendance financière aborderont à ce stade le montant qui devra être investi pour devenir financièrement indépendant. Cet aspect est cependant lié à des stratégies suggérant d'économiser pendant plusieurs années grâce à des fonds indiciels à faible coût et de « décharger » ces actifs en les vendant pour couvrir vos dépenses mensuelles. 

Ce n'est pas de cette façon que je perçois le principe d'indépendance financière. Je vais vous citer mes démarches visant à investir pour obtenir des revenus, pas simplement à réunir une cagnotte. J'ai recours à quatre méthodes d'investissement :

  • le placement axé sur la croissance des dividendes ;
  • le financement participatif en immobilier et les FPI ;
  • le prêt entre particuliers ;
  • les sites Internet participant au programme d'affiliation Amazon.

À ce stade, il vous faudra définir le rendement moyen que vous souhaitez obtenir grâce à votre investissement. Il s'agit du pourcentage des revenus rapportés sur une année grâce à l'argent que vous aurez investi. Un compte d'épargne offre habituellement un rendement approximatif de 1 % contre 5 % environ pour les actions générant des dividendes. Une fois que vous aurez déterminé le rendement lié à votre stratégie d'investissement, vous pourrez passer à l'étape suivante.

De quelle somme ai-je besoin ?

Maintenant que vous connaissez votre TMI (le montant des revenus à atteindre chaque mois) et le rendement moyen des fonds que vous voulez investir, vous pouvez à présent définir le montant à transférer sur votre/vos compte(s) d'investissements pour atteindre cette indépendance financière.

Ce chiffre s'obtient assez facilement. Tout d'abord, multipliez votre TMI par 12 pour obtenir les revenus annuels que les revenus passifs devront générer pour devenir financièrement indépendant. Divisez ensuite le nombre obtenu par le rendement, sans oublier que ce dernier est en général un pourcentage. Vous obtiendrez au final la somme d'argent nécessaire pour devenir financièrement indépendant.

Prenons un exemple. Imaginons que votre TMI est de 2000 € et que le rendement visé grâce à vos investissements est de 5 % par an. Au final, vous aurez besoin de 2000 x 12 / 0,05 = 480 000 €. Dans ce cas précis, il s'agit d'une somme assez conséquente, mais elle correspond bien au montant vous donnant accès à l'indépendance financière.

Créer votre projet

À présent, vous connaissez précisément l'objectif à atteindre : le montant qui vous donnera accès à la liberté, soit la somme nécessaire à la production de revenus mensuels réguliers qui couvriront l'ensemble de vos dépenses de base. Voyons maintenant comment mettre à bien ce projet.

Vous devez maintenant vous engager à transférer chaque mois des fonds vers votre/vos compte(s) d'investissements. C'est une étape indispensable pour parvenir à l'indépendance financière qui est à la fois très simple et très complexe. En effet, chacun de nous a tendance à faire des dépenses, tant qu'il ou elle a de l'argent sur son compte. Il vous faudra ainsi aller contre nature et faire preuve d'une discipline budgétaire stricte.

Mon objectif consistait à mettre de côté un pourcentage de revenus donné (au minimum 40 % actuellement) chaque mois et d'investir cette somme avant de piocher dans mes revenus pour mes dépenses. Tout ceci pour faire en sorte de me rémunérer moi-même tout d'abord (= mes investissements) avant que cet argent soit consacré à mes dépenses.

L'étape suivante

Après avoir suivi toutes les étapes décrites dans cet article, vous devriez être en marche vers l'indépendance financière. Comme je l'ai annoncé plus tôt, ce n'est néanmoins que le début de l'aventure. D'après la définition sur laquelle se base cet article, la poursuite de l'indépendance financière ne constitue qu'une première étape d'une longue aventure.

Au final, nous n'avons abordé que les besoins fondamentaux. Assouvir ces besoins grâce à des revenus purement passifs est une très bonne chose, mais votre style de vie actuel correspond-il vraiment à celui dont vous rêvez ? Lorsque j'ai accédé à l'indépendance financière l'an passé, j'avais d'ores et déjà établi de nouveaux projets en adéquation avec un style de vie rêvé. Ces nouveaux objectifs constituent désormais ma priorité.

Ainsi, une fois que vous serez parvenu à subvenir à vos dépenses de base à l'aide de revenus passifs, il vous faudra définir votre TMI « de rêve » ou le revenu mensuel vous permettant de financer tout ce qui vous fait rêver. Suivez ensuite toutes les étapes décrites dans le présent article pour vous rapprocher de votre prochain objectif financier.

Vous êtes vous aussi sur le point d'atteindre l'indépendance financière ? À moins que ça ne soit déjà fait ? N'hésitez pas à nous faire part ci-dessous de vos propres défis.